Paul-Henri ANTONMATTEI

Paul-Henri Antonmattei est professeur de droit à l’Université Montpellier 1, Avocat (Barthélémy avocats), et codirecteur avec Anaëlle Donnette du Master 2 « Droit et Pratique des Relations de Travail » à l’Université Montpellier 1.

Paul-Henri Antonmattei a été directeur de l’UFR Droit de l’Université Montpellier 1 de février 2004 à février 2009. Professeur spécialiste en droit du travail, il a publié de nombreux articles et ouvrages sur le sujet. Il est directeur scientifique du Lamy Négociation collective et membre du conseil scientifique de la revue Droit social.

Paul-Henri Antonmattei a été membre du conseil d’administration de l’Université Montpellier 1.

Il a présidé la Conférence des Doyens (Droit-Science Politique) de juin 2008 à juin 2014.

Il dirige l’Ecole de DROIT SOCIAL de Montpellier.

Paul-Henri Antonmattei a été membre de la commission « de Virville » « Pour un code du travail plus efficace » (rapport remis au ministre des Affaires sociales, du Travail et de la solidarité, La Documentation Française, 2004);  Il a rédigé avec Philippe Vivien un rapport intitulé « Chartes d’éthique, alerte professionnelle et droit du travail français : État des lieux et perspectives » et remis le 6 mars 2007 à Gérard Larcher, Ministre délégué à l’emploi (La Documentation française, 2007). Il a également remis à Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité, un rapport rédigé avec J.C Sciberras intitulé « Le travailleur économiquement dépendant : quelle protection ? ».

Jean-Marc ALBIOL

Jean-Marc Albiol, Avocat associé, fondateur du bureau Parisien du cabinet Ogletree Deakins .

Jean-Marc Albiol a 22 années d’expérience en droit social et est un des fondateurs du bureau Parisien d’Ogletree Deakins, un des rares cabinets d’avocats mondiaux entièrement et uniquement dédié au droit du travail, avec plus de 53 bureaux dans le monde et 850 avocats dédiés à cette matière.

Ses domaines de prédilection sont les opérations complexes de restructurations de groupes nationaux et internationaux, et la négociation collective. Il intervient également sur des dossiers contentieux stratégiques à fort enjeux. Jean-Marc Albiol enseigne également le droit du travail au sein de l’Université Paris II Panthéon Assas.

Passionné par la transformation du modèle social français, il réfléchit à l’articulation de ces évolutions et de la norme, en droit du travail.

Cyrille BECKER

Colonel Cyrille BECKER, Direction des Ressources Humaines de l’Armée de Terre et ancien Chef de Corps du 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins de Chambéry..

Officier issu de l’École militaire interarmes, breveté de l’Ecole de Guerre, le colonel Cyrille Becker a commandé le 13e bataillon de chasseurs alpins de Chambéry, a enseigné à l’Ecole de Guerre et sert depuis 2016 à la Direction des ressources humaines de l’armée de Terre où il gère un peu moins de 20000 officiers et sous-officiers.

Par ailleurs, docteur en histoire contemporaine, il a publié un certain nombre d’ouvrages d’histoire militaire.

Surtout passionné par les questions sur le commandement, le management et le leadership, il a récemment publié L’art de commander d’André Maurois, problématique que l’académicien a exprimée au travers des chefs de tous ordres : chefs d’industrie, chefs et dirigeants politiques, grands chefs militaires.

Pierre BERETTI

Président, Altakairos.

Après des études à l’ESSEC, Pierre Beretti rejoint le groupe Thales en 1978. Il y exerce plusieurs métiers de la fonction Ressources Humaines. Il rejoint ensuite la Direction Générale du Groupe comme DRH de deux Branches d’activités et Directeur des Relations Sociales du Groupe. Puis, il devient le DRH de Thales-Alenia Space, poste qu’il occupe pendant trois ans.

Il rejoint ensuite la Direction Générale du groupe Alcatel-Lucent (devenu Nokia), pour en devenir le Directeur des Relations Sociales, poste auquel s’ajoute la DRH de l’Europe, de l’Afrique, du Moyen Orient, de l’Amérique Latine et de l’Inde.

De 2010 à 2016, Pierre dirige le cabinet Altedia-LHH, au sein du Groupe Adecco, et conduit son développement (600 consultants, C.A. annuel moyen de 90 M€ entre 2014 et 2016).

De 2015 à 2017, Pierre préside le syndicat professionnel Syntec Etudes et Conseils. En 2017, Pierre crée son cabinet de conseil, AltaKaïros, spécialisé dans la médiation, le coaching et le conseil stratégique en relations sociales. Il est médiateur certifié du Centre de Médiation et d’Arbitrage de Paris (CPAM) et Executive Coach certifié d’HEC. Pierre a piloté la concertation nationale interprofessionnelle sur le télétravail en 2017, dont les conclusions ont été remises à Mme Murielle Penicaud.

Karine BEZILLE

Avocat associé, spécialisée en droit du travail, LPA-CGR avocats.

Elle conseille des sociétés françaises et étrangères, ainsi que leurs dirigeants, sur tous les aspects du droit social.

Elle intervient sur des opérations de restructuration, licenciements économiques, transferts d’activité.

Elle accompagne également ses clients au quotidien dans leur gestion RH et leurs relations sociales, elle traite notamment des questions liées au temps et lieux de travail.

Sa pratique du contentieux est développée, notamment en santé mentale au travail (gestion des AT/MP, harcèlement moral, burn out) ; elle intervient également en conseil pour prévenir la mise en cause de la responsabilité pénale de la société et de ses dirigeants. Karine conseille des groupes actifs dans de nombreux secteurs d’activités.

Nicolas BOUZOU

Économiste-essayiste, directeur-fondateur d’Asterès.

Nicolas Bouzou est un économiste et essayiste français, il a fondé le cabinet de conseil Asterès en 2006 qu’il dirige depuis et est directeur d’études au sein du MBA Law & Management de l’Université de Paris II Assas.

Il a également créé le Cercle de Belém qui rassemble des intellectuels européens libéraux et progressistes. Il est régulièrement publié dans la presse française et étrangère.

Nicolas Bouzou est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont le prochain, co-écrit avec Julia de Funès, « La comédie (in)humaine, comment les entreprises font fuir les meilleurs », sera publié en septembre 2018 par Les Editions de l’Observatoire.

Thomas BOUCHARD

Thomas Bouchard, Rebelle du management & Évangéliste Digital RH, Vinci.

Après un bac S, j’ai vite compris que j’étais scientifique mais pas matheux. Puis j’ai tenté d’échapper aux codes à la fin de mes études de droit en me spécialisant en RH.

J’ai alors commencé à travailler dans une PME de BTP en qualité d’adjoint RH (3 ans). Puis je suis arrivé au recrutement chez VINCI sur la partie grands projets internationaux (1 an).

Je me suis ensuite retrouvé DRH de l’activité grands projets France de VINCI (8 ans) puis d’un activité régional (1 an).

J’ai ensuite profité de la suppression de mon poste pour créer mes deux nouvelles missions chez VINCI : 1) aider des entreprises et des salariés à se libérer 2) évangéliste digital RH.

Enfin j’ai profité de la baisse de mon bonus annuel pour créer en parallèle une autoentreprise de libération des organisations et de leurs salariés.

Pierre BONNEAU

Pierre Bonneau, avocat associé de CMS Francis Lefebvre Avocats, et chargé d’enseignement à l’Université Paris II – Panthéon-Assas

Pierre Bonneau est avocat associé de CMS Francis Lefebvre Avocats. Il est titulaire d’un DESS droit et pratique des relations de travail et d’une maîtrise de droit privé, mention droit des affaires et fiscalité.  Il exerce au sein du département social qui compte plus de 70 avocats.

Pierre Bonneau intervient en conseil et contentieux en droit du travail, droit pénal du travail et droit de la protection sociale.

Il détient une forte expérience notamment dans le domaine de la représentation du personnel et dans la gestion des relations sociales : assistance quotidienne de nombreuses entreprises et organismes dans ce domaine, gestion de contentieux divers (délit d’entrave, discrimination, etc.), mise en place d’accords, formations régulières (actualité sociale, négociation collective, etc.). Son activité consiste plus généralement à conseiller et à défendre au quotidien les entreprises sur les aspects juridiques des relations de travail et de la gestion du changement.

Il compte parmi ses clients de grands groupes et des entreprises de toutes dimensions dans les secteurs bancaire, industriel, agroalimentaire, de la presse, des services, du digital ainsi des établissements publics. Il est également chargé d’enseignement à l’Université Paris II – Panthéon-Assas dans le Master 2 droit et pratique des relations de travail.

Pierre-Olivier BRIAL

Pierre-Olivier Brial – Directeur général délégué

Diplômé en 1996 de l’EDHEC Business School (majeure entrepreneur), Pierre-Olivier Brial débute sa carrière chez Bossard consultants. Engagé en 2001 par la société française Manutan en qualité d’Adjoint au Directeur de la recherche et développement, il prend en charge par la suite différentes fonctions de Direction au sein du Groupe, dans les domaines du e-business, du développement et du pilotage de zones géographiques européennes. Depuis novembre 2011, il occupe le poste de Directeur général délégué. Il préside parallèlement la commission digitale du METI (Mouvement des Entreprises de Taille Intermédiaire) et le Club ETI d’Île de France.

Gilbert CETTE

Gilbert Cette est Adjoint au Directeur général des Études et de Relations internationales à la Banque de France et professeur associé à l’Université d’Aix-Marseille.

Il a étudié et obtenu un doctorat en économie à l’Université de Paris 1. Il a été membre du Conseil d’Analyse Économique et du Groupe d’Experts sur le SMIC. Il a présidé en 2012-2013 l’AFSE (Association Française de Science Économique). Il co-préside le séminaire emploi et préside le Groupe d’Experts sur le SMIC.

Gilbert Cette a effectué des recherches empiriques axées sur la croissance, la productivité, les innovations, l’économie du travail et les réformes structurelles. Il a publié dans de nombreuses revues comme The American Economic Review, The Journal of the European Economic Association, The Review of Economics and Statistics, The European Economic Review, The Review of Income and Wealth, Economics letters, entre autres. Il a également publié plusieurs ouvrages, dont les derniers autour du thème des réformes structurelles du marché du travail.

De plus amples informations peuvent être obtenues via http://www.gilbertcette.net/.

Jean-Paul CHARLEZ

Jean-Paul Charlez, directeur général des ressources humaines du groupe Etam, a été réélu président de l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) en 2016 pour une mandature de 2 ans.

Après avoir débuté sa carrière à la Société Générale comme inspecteur, puis directeur de l’organisation, Jean-Paul Charlez a exercé depuis 30 ans des fonctions de DRH au sein de la Société Générale, puis à la GMF, chez Casino et Nouvelles Frontières avant de rejoindre en 2006 Etam et ses 13 000 salariés comme directeur général des Ressources humaines. Jean-Paul Charlez est, par ailleurs, président de la commission sociale de la Fédération des enseignes de l’Habillement.

Anna-Christina CHAVES

Anna-Christina Chaves, Associée, dirige le département de droit social de Stehlin & Associés.

Elle intervient sur les aspects sociaux des restructurations et des fusions acquisitions, négociation des statuts collectifs et mise en œuvre de plans de sauvegarde de l’emploi et/ou plans de départs volontaires, en intégrant une dimension opérationnelle et stratégique forte.

Anna-Christina a également développé une expertise particulière en accompagnement des plans d’amélioration de la performance sans suppression d’emplois.

Titulaire du DEA de droit social et droit syndical ainsi que du MAGISTERE de Droit Social du professeur Lyon-Caen (Paris X – Nanterre), elle débute sa carrière d’avocat au sein du cabinet PwC Avocats en janvier 2001, avant de rejoindre le cabinet STEHLIN & ASSOCIES en qualité d’associée responsable de l’équipe sociale en 2013.

Anna-Christina Chaves a rédigé plusieurs ouvrages sur les réformes du droit du  travail, notamment : « L’abécédaire de la Loi Travail – Incidences pour les opérations M&A » (Fauves Éditions – 2016) et « La réforme du Code du travail de A à Z » (Fauves Éditions – 2018).

Elle participe à un groupe de travail de l’Institut Montaigne sur le développement de l’emploi au travers des plateformes numériques.

Jean-Baptiste CHAVIALLE

Jean-Baptiste Chavialle Directeur droit social, EMEA UBER BV.

Après 10 ans au sein du Cabinet Capstan (Ius Laboris France), j’ai rejoint Uber BV à Amsterdam en tant que juriste en droit social et, avec mon équipe, nous couvrons désormais la région EMEA.

Outre le droit des RH, mon rôle consiste à aider Uber à préserver son modèle d’affaires, tout en faisant en sorte que l’application Uber reste attractive pour les chauffeurs et les livreurs partenaires.

Avec l’application Uber, les chauffeurs et les livreurs partenaires peuvent se connecter ou se déconnecter, si, où et quand ils le veulent, sans préavis, par la simple pression d’un bouton. Il n’y a ni exclusivité, ni favoritisme, ni discrimination.

Cette possibilité est au coeur de ce qui fait le succès d’Uber.

Gwenola CIZEAU

Gwenola Cizeau, Associée, Savoir-Faire & Associés.

Avocate  puis consultante dans un cabinet de chasse de têtes, elle accompagne depuis 2009 des cadres dans leurs problématiques de transition professionnelle (outplacement), réflexion sur leur avenir (bilan de compétences), ou simplement désireux d’accompagner au mieux les transformations de leurs entreprises (coaching).

Depuis  janvier 2011, elle est associée au sein du cabinet Savoir-Faire & Associés.

Véronique DESCACQ

Véronique Descacq, Chargée de mission à la Direction Retraite et Solidarité, Groupe Caisse des Dépots.

Véronique Descacq a été responsable d’agence bancaire au sein du Groupe Banque Populaire avant de prendre des responsabilités à la CFDT (secrétaire générale de la fédération CFDT de la banque, secrétaire générale adjointe de la confédération CFDT où elle a notamment suivi les réformes de ces dernières années sur le fonctionnement du dialogue social et le marché du travail (loi El Khomri, Ordonnances Macron).

Elle est désormais chargée du suivi des réformes Formation Professionnelle et Retraites à la Caisse des Dépôts.

Laurence DEVILLERS

Laurence Devillers est spécialiste des interactions homme-machine, professeure d’informatique à l’université Paris-Sorbonne, et chercheuse au (Limsi) du CNRS.

Laurence Devillers est membre de la Commission de réflexion sur l’éthique de la recherche en sciences et technologies du numérique (CERNA) d’Allistène et est impliquée dans « The IEEE Global Initiative for Ethical Considerations in the Design of Autonomous Systems » depuis 2016. Elle est chargée de mission à l’institut de convergence DATAIA, et participe au déploiement de la plateforme TransAlgo (transparence et explicabilité des algorithmes) à Paris-Saclay et du HUB FranceIA (écosystème privé/public) sur la partie éthique.

Sandra ENLART

Directrice générale d’Entreprise et Personnel et co-fondatrice de DSides.

Directrice générale d’Entreprise et Personnel (réseau associatif d’entreprises consacré à la GRH et au management des hommes et des organisations.) et co-fondatrice de DSides, laboratoire d’innovation et de prospective qui traite de l’impact du digital sur nos façons de penser, de travailler et d’apprendre. Sandra Enlart est aussi chercheuse associée en Sciences de l’éducation à l’Université de Paris-Nanterre.

Christiane FÉRAL-SCHUHL

Présidente du Conseil National des Barreaux (CNB) – Avocat Associé, Feral-Schuhl / Sainte Marie Avocats.

Depuis plus de 30 ans, Christiane Féral-Schuhl exerce dans le secteur du droit de l’informatique et des nouvelles technologies. Son cabinet FERAL-SCHUHL / SAINTE MARIE, cofondé avec Bruno Grégoire Sainte Marie en 1988, est un acteur reconnu dans son domaine d’activité depuis de nombreuses années.

Elle a co-présidé avec M. le député Christian Paul, une commission parlementaire de réflexion et de propositions ad hoc sur « le droit et les libertés à l’âge du numérique » ; cette commission a remis son rapport « Numérique et libertés : un nouvel âge démocratique » à Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, le 8 octobre 2015. Voir le rapport.

Elle exerce les fonctions de médiatrice agréée auprès du Centre de Médiation et d’Arbitrage de Paris (CMAP). Elle est également inscrite sur la liste des médiateurs auprès de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), ainsi que sur la liste des médiateurs en matière civile, commerciale et travail au Barreau du Québec. Elle est aussi référencée dans l’annuaire du Conseil National de Médiation des Avocats (CNMA) du Conseil National des Barreaux (CNB). Elle pratique la médiation conventionnelle et judiciaire, au plan national et international.

Elle a siégé comme membre du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) en tant que personnalité qualifiée (2013-2015).

Elle est l’auteur de « Cyberdroit : le droit à l’épreuve de l’Internet » (Dalloz Praxis, 7ème édition à paraitre en 2017) ainsi que de nombreuses autres publications dans son domaine de spécialité.

Pour plus d’informations voir http://www.feral-avocats.com/fr/avocat/christiane-feral-schuhl/.

Hubert FLICHY

Associé, Flichy Grangé Avocats.

Spécialiste des contentieux collectifs, Hubert Flichy assiste de nombreux groupes, français et étrangers, pour la mise en œuvre de restructurations.

Hubert Flichy a été membre du Conseil de l’Ordre (1994-1996), Coprésident de la Commission de droit social du Barreau de Paris (1993-1999) et Secrétaire de la Commission de l’Exercice.

Hubert Flichy a été président de l’EELA (European Employment Lawyer Association), association regroupant près de 500 avocats en droit social, de 2001 à 2003.

Il a été l’un des membres de la commission « Pour un droit du travail plus efficace », dite commission « de Virville », en janvier 2004.

En 2004, il a créé AVOSIAL (www.avosial.fr), un syndicat qui regroupe aujourd’hui 350 avocats d’entreprise en Droit social. Il en est Président.

Hubert Flichy est le fondateur et président du Centre National d’Arbitrage du Travail (CNAT), le premier centre d’arbitrage français dédié uniquement au droit du travail.

Jean-François FOUCARD

Secrétaire confédéral CFE-CGC
  • Titulaire d’un diplôme d’ingénieur et d’une master2 RH
  • Secrétaire confédéral CFE-CGC en charge de l’emploi – la formation et l’égalité professionnelle
  • Vice président de l’APEC
  • Membre du bureau de l’Unedic
  • Membre du CA de pôle emploi et de l’IAE de paris
  • Délégué syndical de Dassault Systèmes depuis 1997

Hélène GARNER

Directrice du département Travail Emploi Compétences France Stratégie.

Hélène Garner est directrice du département Travail Emploi Compétences de France Stratégie, organisme de réflexion et de débats placé auprès du Premier ministre français.

Elle a notamment co piloté le rapport sur le Compte personnel d’activité remis au Premier Ministre en octobre 2015, et co écrit la note sur les leviers pour l’emploi et Elaborer une stratégie nationale de compétences dans le cadre du chantier 2017-2027. Fin 2016 elle a animé la concertation sur l’insertion professionnelle des jeunes avec les partenaires sociaux et les organisations de jeunesse.

Elle est également responsable du module Entreprises, Discriminations et diversité au sein du Master Politiques d’entreprises et régulations sociales de l’Université Dauphine.

Frédérique GIAVARINI

Directrice des ressources humaines, Groupe Fnac Darty.

Frédérique Giavarini est Directrice des Ressources Humaines du Groupe Fnac Darty depuis 2016.

Diplômée de l’Institut Politique de Paris et d’un DEA d’économie appliquée, Frédérique Giavarini a débuté sa carrière dans le conseil pour le secteur public, avant de rejoindre l’équipe Stratégie et Organisation d’Arthur Andersen puis de BearingPoint.

Elle a ensuite intégré la direction de la stratégie du Groupe Fnac comme Chef de projet en 2007.

En 2010, elle a rejoint la direction de la marque et du marketing comme Directrice du Marketing de l’Offre et des Etudes.

En 2011, elle a été nommée Directrice de la Stratégie et des Affaires Publiques avant de prendre la direction en 2013 de l’Organisation, de la Stratégie et des Affaires Publiques. Elle pilote alors le plan de performance et des projets magasins et dirige la direction des Achats indirects qui lui est rattachée.

Elle est nommée Directrice des Ressources Humaines du Groupe Fnac en 2014.

Benoît GIRARDIN

Benoît GIRARDIN, Avocat, Président de l’Association des Assises du Droit Social.

Il est devenu avocat en 1998 après deux années en entreprise. Benoît Girardin a d’abord collaboré au sein des départements de Droit social de cabinets internationaux pour fonder début 2005, le cabinet VAUGHAN. Désireux de consacrer l’exclusivité de son activité à la défense des intérêts des employeurs, Benoît Girardin crée son cabinet en janvier 2011 et intervient désormais tant en matière de contentieux individuel que collectif. Intervenant également en matière de droit pénal du travail, le cabinet assiste notamment les dirigeants poursuivis pour des infractions de harcèlement moral et a développé une expertise particulière et innovante pour résoudre par la voie de l’Arbitrage les litiges complexes.

Sébastien GRAFF

Sébastien Graff, DRH, groupe Invivo

Après avoir obtenu un DESS en psychologie du Travail. Il accompagne la DG des mines de potasses d’Alsace dans la gestion sociale de la fermeture de cette institution.

Il poursuivra son parcours en RH chez Sandoz, puis chez Rhône -Poulenc.

De 2001 à 2008, il rejoint le Groupe PSA où il assurera le volet RH et social du site d’Aulnay et de La Garenne.

Il rejoint par la suite les équipes d’INVIVO, attiré par les enjeux, le potentiel de la coopération agricole et du Groupe InVivo.

Il organise complétement la DRH et sa politique RH pour s’adapter aux nouveaux enjeux organisationnels et internationaux. Il a également été en charge du projet stratégique en 2014.

Membre du Comex, il pilote aujourd’hui une Direction élargie et anime le plan stratégique et ses différents développements.

Joël GRANGÉ

Considéré comme l’un des plus grands spécialistes du droit du travail et du droit de la sécurité sociale, ses domaines de prédilection sont les opérations de fusion et de restructuration, les transferts d’entreprises, la négociation collective et les contentieux collectifs.

Joël Grangé a participé à la rédaction du Lamy Social Groupes traitant du droit social pour les groupes de sociétés. Il est par ailleurs membre du comité de rédaction de la revue Semaine juridique Sociale.

Joël Grangé est membre du Comité Droit du Travail et Relations Industrielles de l’International Bar Association (IBA) et de l’European Employment Lawyers Association (EELA), et ancien maître de conférences à Sciences-Po. Il est classé comme incontournable par Legal 500 et depuis 2004 Band 1 par Chambers et a été nommé « Best Lawyer » pour la France en 2010 par la revue juridique américaine Best Lawyers.

Joël Grangé a commencé sa carrière en 1987 chez Gide Loyrette Nouel en tant que collaborateur, avant d’être nommé associé en 1997 puis associé responsable du département Droit Social de 1999 à 2008.

Pôles d’expêrtise

Saïd HAMMOUCHE

Président fondateur, Mozaïk RH

Ancien fonctionnaire de l’Education nationale il crée fin 2007 Mozaïk RH qui est aujourd’hui le leader du recrutement des diplômés de la diversité.

En 10 ans, l’entrepreneur social a tissé des liens solides avec les grandes entreprises et s’impose aujourd’hui comme référence dans l’expertise Diversité et Egalité des chances. Lauréat Ashoka, il a été élu entrepreneur social de l’année 2007.

Pour amplifier l’action menée et obnubilé par le changement systémique, il lance en 2015, avec plusieurs dirigeants d’entreprises, la Fondation Mozaïk, destinée à favoriser l’inclusion économique des talents des territoires moins privilégiés.

En mai 2018, il est sollicité par le Président de la République pour siéger au Conseil Présidentiel des Villes.

En 2012, il écrit, avec Vincent Edin, « Chronique de la discrimination ordinaire » publiée aux éditions Gallimard.

Il est Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Mari-Noëlle JÉGO-LAVEISSIÈRE

Directrice Générale Adjointe, en charge de la Division Technology & Global Innovation, Orange

Mari-Noëlle Jégo-Laveissière est Directrice Générale Adjointe, membre du Comité Exécutif du Groupe Orange et en charge de la Division Technology & Global Innovation.

Elle a occupé de nombreux postes chez Orange : Directrice Exécutive de la Division Innovation, Marketing et Technologies, Directrice d’International & Backbone Networks Factory, Directrice de la Recherche et Développement, Responsable de la Direction Marketing Grand Public France et Directrice de région.

Mari-Noëlle Jégo-Laveissière est diplômée de l’Ecole Normale Supérieure, de l’Ecole des Mines de Paris et de l’Université Paris XI-Waterloo.

Elle est membre des Conseils d’Administration d’Engie et de Valeo, membre du Conseil National Education Economie et présidente du conseil d’école de Télécom ParisTech.

Pascale LAGESSE

Pascale Lagesse, associée, dirige l’équipe de Droit social de Bredin Prat et conseille les entreprises sur l’ensemble des aspects du droit social. Elle est également vice-présidente de l’Association des Assises du Droit Social.

Elle intervient régulièrement sur des opérations de fusion-acquisitions ou de restructurations, plus généralement sur les problématiques relatives aux institutions représentatives du personnel, à la négociation et à la conclusion d’accords collectifs, ainsi que sur celles relatives aux systèmes d’évaluation, au respect des droits de la personne et du principe d’égalité et aux nouvelles formes d’activité liées à l’économie numérique.
En matière de contentieux, collectifs ou individuels, elle représente régulièrement les entreprises dans des litiges opposant ces dernières à leurs organisations syndicales, leurs représentants du personnel et leurs salariés.

Anne LEMERCIER

Anne Lemercier, avocate associée, dirige l’équipe Employee Benefits de Clifford Chance à Paris. Elle est spécialisée en actionnariat salarié, épargne salariale et rémuneration.

Elle intervient sur tous les aspects juridiques et fiscaux liés aux dispositifs collectifs et sélectifs d’association des salariés au capital et à la performance de l’entreprise. Elle assiste les entreprises à l’occasion de la mise en place de plans internationaux d’actionnariat salarié, mais également sur les problématiques de gouvernance, de rémunération des dirigeants et de management package.

Anne a développé une expertise spécifique en matière de gouvernance (représentation des salariés au conseil d’administration, gouvernance des FCPE, droits des actionnaires salariés…).

Elle intervient également sur les impacts des restructurations sur les dispositifs d’actionnariat salarié et d’épargne salariale ainsi que les offres d’actionnariat salarié à l’occasion de privatisation.

Anne est membre de la commission « Epargnants » auprès de l’Autorité des Marchés Financiers et enseigne régulièrement au sein du DJCE (Université de Poitiers). Elle est également responsable du réseau Women@CC de Clifford Chance.

Slimane LAOUFI

Slimane Laoufi, chef du Pôle emploi privé auprès du Défenseur des droits.

Diplômé en droit européen et en sciences politiques. Collaborateur au sein du Parlement européen durant plus de 15 ans, notamment sur les directives européennes de lutte contre les discriminations avant de rejoindre au début de sa création la HALDE pour prendre en charge le traitement des réclamations dans le secteur privé. Chef du pôle « Emploi, Biens et Services Privés » au sein du Défenseur des droits.

Arnaud LESAUNIER

Arnaud Lesaunier est Directeur Général Délégué RH & Organisation France Télévisions.

Titulaire de deux DESS (droit des entreprises et relations sociales en entreprise), il a débuté dans des fonctions RH au sein du groupe Bolloré, avant de devenir, en 1999, consultant associé en organisation et management au sein de sociétés de conseil.

En 2004, il a rejoint la Société Française de Production (devenue Euro Media France) comme DRH groupe, puis DG délégué à l’organisation et aux RH et, enfin, conseiller à la présidence. De 2005 à 2008, il est en outre président délégué de la Fédération des industries de l’audiovisuel, en charge des affaires sociales de la branche professionnelle.

Il a intégré France Télévisions en 2012 en tant que DRH du secteur information-sports-programmes et France 4. En 2014, il devient DRH du Siège. Depuis août 2015, il occupe le poste de DGDRH & Organisation de France Télévisions.

Bérengère de LESTAPIS

Bérengère de Lestapis, VP Compensation and Benefits, Faurecia

Ancienne élève de l’ENSAE et de Science-Po Paris, Bérengère de Lestapis a occupé plusieurs postes de Directrice Compensation & Benefits, notamment au sein d’Areva et de Schneider Electric. Elle a aussi été consultante rémunérations chez Hewitt Associates.

Elle est actuellement Vice-présidente Compensation & Benefits du Groupe Faurecia, équipementier automobile qui emploie100 000 personnes dans 53 pays.

Sylvie LEYRE

Directrice Ressources Humaines France, Schneider Electric.

Sylvie Leyre a rejoint Schneider Electric depuis plus de 25 ans, elle a été nommée Directrice des ressources humaines France en 2016. Son parcours chez Schneider Electric s’est fait au sein de différentes entités de la fonction Ressources Humaines du Groupe. Sylvie a été expatriée dans les pays Nordiques pendant 4 ans en tant que Directrice des Ressources Humaines et Communication interne de l’activité Building du Groupe. De 2010 à 2016, elle était Directrice des Ressources Humaines de l’Activité Partner Project. Son parcours lui confère une dimension internationale et a été marqué par des challenges de transformation importants. Diplômée de l’ESC Dijon, elle a créé sa propre entreprise de recrutement à 25 ans.

Pascale LEVET

Vice-présidente, Do Tank et Professeur associée, IAE Université Lyon 3.

Pascale Levet, titulaire d’un DEA de Sciences de Gestion et diplômée de l’ICN. Pascale est professeure associée à l’IAE-Université Lyon3.

Elle a développé son parcours professionnel entre études et recherches ; elle débute comme chargée de recherche en stratégie à l’EM Lyon puis rejoint le groupe Adecco où elle fondera et dirigera le Lab’HO (GIE d’études et de recherches) avant de rejoindre l’Anact en tant que directrice technique et scientifique.

Elle est membre du Conseil Scientifique de l’Observatoire des Cadres, préside le Comité Scientifique de la Fondation Travailler Autrement ; elle est également membre du Conseil d’Orientation des Conditions de Travail, dont elle préside la Commission Etudes et Recherches.

Danièle LINHART

Danièle Linhart, Sociologue, Directrice de recherche émérite au  CNRS et professeure à l’université de Paris X.

Elle travaille sur la modernisation des entreprises et les stratégies managériales, l’évolution du travail, les nouvelles formes de mobilisation des salariés et la place du travail dans la société1.

Sur la précarité et l’emploi, elle développe notamment la notion de précarité subjective, le sentiment de malaise et d’incertitude dans son travail, du fait de l’individualisation amenée par les stratégies managériales récentes2. Membre de l’Observatoire du stress et des mobilités forcées à France Télécom Orange et en entreprise, elle dénonce les nouvelles méthodes de management, qui entraînent des souffrances pour les salariés3.

Elle observe dans son livre Travailler sans les autres ? les conséquences sur les collectifs de travail des nouvelles méthodes managériales (toyotisme ou lean management). L’apparition de celles-ci dans les années 70 se traduisent par de profonds remaniements dans les organisations des entreprises. Bien que le travail soit objectivement « moins dur », il perd de son sens. La menace des plans de licenciements, le recours permanent à des intérimaires, la désagrégation des liens interpersonnels entre travailleurs… rendent le travail plus difficile à endurer psychologiquement. Par ailleurs, les capitaux s’étant déplacés d’un patronat à porté de main à un actionnariat mondialisé, la révolte paraît inefficace, et est de moins en moins courante. En effet, la coopération et la solidarité entre salariés ont été remplacées par la compétition. Avec l’arrivée de ces nouvelles méthodes managériales, et le mouvement politique de libéralisation de l’économie lancé sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing s’opère un chassé croisé entre secteur public et secteur privé. Alors que le privé emprunte au secteur public l’implication subjective dans le travail par la création par exemple d’une « culture d’entreprise », les méthodes de gestion du privé s’implantent dans le service public, remettant en question l’implication subjective des fonctionnaires dans leur travail. Cette implication subjective, c’est-à-dire le fait de « donner un sens » à son travail, de l’exercer comme une mission, ne se fait pas par décret. Elle apparaît « naturellement » chez les fonctionnaires du fait de l’impression qu’ils ont d’effectuer une mission d’intérêt général, régie par des principes républicains, d’égalité de traitement notamment. Dans le privé au contraire, la « culture d’entreprise » est créée a priori, et entend s’imposer aux travailleurs, la relation est inversée et ne prend pas. On entend en effet imposer à des travailleurs des valeurs universalistes, alors que leur travail s’effectue dans un cadre privé, c’est-à-dire concurrentiel, et exclusivement orienté vers l’intérêt des détenteurs du capital.

Dans son dernier livre, La comédie humaine du travail, elle montre une évolution logique entre le taylorisme, puis le fordisme, jusqu’aux nouvelles méthodes de management qui nient le statut de professionnel du salarié, et lui enlève les possibilités d’avoir un regard critique sur leur travail4.

Jean-Claude MAILLY

Jean-Claude Mailly, syndicaliste français, ancien Secrétaire Général de Force Ouvrière

Après des études de sciences économiques et sociales, Jean-Claude Mailly entre à la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) comme chargé d’études en 1978. Il adhère aussitôt à Force Ouvrière. Élu délégué du personnel, puis mandaté délégué syndical à la CNAM, il devient permanent du syndicat dès 1981 comme assistant du Secrétaire Général de Force Ouvrière. De 1994 à 1999, il est membre du Conseil économique et social. En 2000, il devient secrétaire confédéral chargé de la presse. Le 7 février 2004, il succède à Marc Blondel comme secrétaire général de Force Ouvrière. Il est réélu en juin 2007 (congrès de Lille), en février 2011 (congrès de Montpellier) et en février 2015 (congrès de Tours).

Sophie MAROT-RÉMY

Sophie Marot-Rémy, Chief Digital Officer, Euler Hermes France

Diplômée de Sciences Po Bordeaux, Sophie Marot-Rémy débute sa carrière en 2007 chez BNP Paribas. Après un passage de 2 ans chez Euler Hermes Group, elle rejoint en 2010 Euler Hermes France. Elle y occupera diverses fonctions marketing et communication, avant de devenir en 2017 Responsable de la transformation digitale. Une équipe créée cette même année, dont l’objectif est de repenser les offres d’Euler Hermes afin de répondre à l’évolution du commerce inter-entreprises, et d’insuffler une culture digitale au sein de l’entreprise.

Alexis MASSE

Alexis Masse, secrétaire confédéral à la CFDT,

Alexis Masse suit pour la Confédération CFDT les questions liées à la révolution numérique. Il préside par ailleurs le Forum pour l’investissement responsable.

Bruno METTLING

Bruno Mettling, Président, Orange Middle East et Afrique OMEA

Bruno Mettling est Président d’Orange Middle East and Africa (OMEA) depuis mai 2018. Il était auparavant Directeur Général Adjoint du Groupe, PDG de la holding OMEA depuis mars 2016. En 2010, il est nommé au sein du Groupe France Telecom Orange Directeur exécutif  puis Directeur Général Adjoint en charge des Ressources Humaines et de la Communication Interne au sein du Groupe Orange.

Jean-Luc MOLINS

Jean-Luc Molins, Secrétaire national de l’Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens (Ugict-CGT)

Natif de Perpignan, Jean-Luc Molins a perdu son accent mais a gardé une attirance pour le soleil et la lumière. Il débute sa carrière à France Télécom en 1986. Titulaire d’une licence de sciences physiques, il exerce comme inspecteur technique dans le domaine des transmissions numériques jusqu’en 1996. Après avoir été membre de la direction de la fédération CGT Poste et Télécom et le secrétaire général de l’union fédérale des cadres de la CGT-FAPT il rejoint, en 2011, l’Ugict-CGT comme secrétaire national. Il y anime le pôle cadre et le groupe de travail sur le numérique. Il est administrateur de l’APEC. Membre de la mission Mettling en 2015, il contribue à la mise en place du droit à la déconnexion. Marathonien, il aime défendre sa langue maternelle, et préfère « hasta la victoria siempre » à « make America great again ».

François MOREAU

François Moreau, Président, Lee Hecht Harrison-Altedia

François Moreau a effectué sa première partie de carrière à l’Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII) et à la DATAR, à la Réunion puis à Paris et Londres, puis il est entré dans le Groupe Danone, comme Responsable restructuration et développement local au sein du Secrétariat Général puis de la DGRH. Il rejoint Altedia en 2007, ou successivement il a été Directeur adjoint du Département Conseil, Directeur du Département Création d’Activités & d’Entreprises, puis Directeur Ventes & Marketing. En janvier 2014, il prend également en charge le service communication. Puis Directeur Ventes, Marketing et Communication. En 2017 il succède à Pierre Beretti et prend la présidence de LHH-Altedia qui intègre la zone Europe de Lee Hecht Harrison. François Moreau est diplômé de l’ISG, et titulaire d’un DESS de droit public.

Franck MOREL

Franck Morel, conseiller social travail-emploi-formation, Cabinet du Premier Ministre.

Expert reconnu en droit du travail, Franck Morel, qui est titulaire d’un DESS en gestion des Ressources Humaines, a été Inspecteur du travail. Il a été emmené à conseiller plusieurs ministres du travail avant de devenir directeur de cabinet adjoint de Xavier Bertrand, rue de Grenelle. En 2003, il a été rapporteur de la commission présidée par Michel de Virville « Pour un code du travail plus efficace ». Franck Morel a aussi rédigé plusieurs ouvrages, dont le dernier, avec Bertrand Martinot (ancien délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle), « Un autre droit du travail est possible » (Fayard – 2016).

Pascal MORVAN

Pascal Morvan, Médiateur, CMAP.

Pascal Morvan est médiateur du CMAP depuis 2011. Il intervient comme médiateur sur des conflits intra entreprise, situations dites de harcèlement, ruptures de contrats de travail, départs de cadres dirigeants, et également sur des conflits collectifs à acteurs multiples. Il est intervient également comme médiateur aux chambres sociales de la cour d’appel de paris.

Nawal MRANI ALAOUI

Nawal Mrani Alaoui, Responsable activité Stratégie Sociale, Capital Humain, Deloitte. 

Nawal a travaillé 2 ans à la DGEFP, notamment sur la réforme de l’activité partielle et la réforme de 2008 sur la formation professionnelle.

Ella a ensuite rejoint l’activité Ingénierie Sociale du cabinet Altedia où elle s’est spécialisée dans les projets de restructurations ou encore la refonte des accords temps de travail.

Nawal a rejoint Deloitte il y a 3 ans, elle y est responsable de l’activité Stratégie Sociale de Capital Humain et accompagne, avec son équipe, le volet social et humain de toutes les transformations majeures d’entreprise : fusion-acquisition, restructuration, revue des organisations du travail et du temps de travail, évolution des métiers et compétences, renouvellement du dialogue social, dynamisation des mobilités internes, rééquilibrage de la pyramide des âges.

Nawal est notamment diplômée de Sciences Po Paris (Affaires Publiques), l’Université Paris II – Panthéon Assas (Droit des affaires) et Skema Business School. Par ailleurs, Nawal enseigne auprès des étudiants du Master 2 AGEC (Anticipation et Gestion des Emplois et des Compétences) de l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne, depuis 4 ans.

Denis PENNEL

Denis Pennel, auteur, défricheur, influenceur, manager.

Auteur, conférencier, influenceur et directeur général de la World Employment Confederation, Denis Pennel est un spécialiste reconnu du marché du travail. Il est l’auteur de plusieurs livres (dont « Travail, la soif de liberté » Eyrolles, 2017) et de nombreux articles sur le marché du travail. Intervenant régulièrement lors de conférences en France et à l’étranger, il fait partie du classement des 100 professionnels des ressources humaines les plus influents au niveau mondial.

En tant que Directeur de la World Employment Confederation, il est en charge de représenter les intérêts de la profession du recrutement et de l’emploi auprès des institutions de l’Union Européenne (Commission, Parlement, Conseil des Ministres) et des grandes organisations internationales (Bureau International du Travail, OCDE, Organisation Internationale pour les Migrations, Banque Mondiale etc.).

Né en 1966, diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Denis Pennel a débuté sa carrière professionnelle en 1989 au sein du groupe de communication BDDP/TBWA comme chargé de communication avant de rejoindre en 1993 le cabinet d’audit et de conseil Deloitte, au poste de responsable de l’information. En 1998, Denis Pennel intègre la Direction de la Communication de Manpower France et gère à ce titre l’ensemble des actions de communication institutionnelle : communication interne, relations presse, édition, publicité, relations publiques, lobbying.

Natacha QUESTER-SÉMÉON

Natacha Quester-Séméon, porte-parole du mouvement #JamaisSansElles, Entrepreneure humaniste.

Entrepreneure, co-fondatrice et CEO de l’agence innovante youARhere, spécialisée dans la création de projets innovants et dans le conseil en stratégie digitale et sociale. Co-fondatrice et porte-parole #JamaisSansElles, association visant à promouvoir la mixité dans l’ensemble des secteurs de la société.

Romain RAQUILLET

Romain Raquillet, Directeur de practice stratégie et dialogue social, Lee Hecht Harrison-Altedia.

Il était auparavant Conseiller en charge de la cellule des restructurations et des relations avec les partenaires sociaux auprès de Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat à l’Industrie et de Michel Sapin, Ministre de l’Economie et des Finances. Il a également exercé les fonctions de Conseiller Social auprès d’Emmanuel Macron et, précédemment, Conseiller Entreprises et Restructurations auprès de François Rebsamen, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social.

Philippe RODET

Médecin urgentiste, Philippe Rodet est aussi un humaniste convaincu.

De 1988 à 1993, il a participé à des missions humanitaires au Burkina-Faso, en Roumanie et en Bosnie Herzégovine.

Passionné par l’interaction entre le stress et la motivation depuis plus de vingt ans, il publie en 1998, L’ardeur nouvelle aux Editions Debresse.

En 2006, il créé le Cercle Stress Info à l’origine du blog ( www.stresss-info.org)

En 2007, il publie Le stress : nouvelles voies aux Editions de Fallois.

En 2008, il participe à la création de la Commission nationale sur le stress de l’Association Nationale des Directeurs de Ressources Humaines.

En 2009, il devient membre du Cercle des Experts de l’Humain et participe à la Commission sur les risques psychosociaux auprès du Ministre du Travail.

En 2010, il publie « Se libérer du stress : un médecin urgentiste raconte » aux Editions Eyrolles et participe à la fondation de la Commission sur le « Plaisir au Travail » du Centre des Jeunes Dirigeants.

En septembre 2011, il publie « Se protéger du stress et réussir : sept leviers de motivation » aux Editions Eyrolles.

En 2012, il intègre l’APM (Association pour le Progrès du Management) en tant qu’expert.

En janvier 2015, il publie « Le bonheur sans ordonnance » aux Editions Eyrolles

En janvier 2017, en collaboration avec Yves Desjacques, il publie « Le management bienveillant », aux Editions Eyrolles

En mai 2018, il publie son premier roman « Aurélien, c’est Papa, je t’aime », aux Editions Eyrolles.

Benoît SERRE

Benoît Serre, DGA Ressources Humaines, Groupe Macif et Vice Président Délégué, ANDRH.

Benoit Serre a débuté sa carrière en 1995 chez Ernst & Young avant d’être engagé dans le Groupe IGS.

Il est ensuite recruté en 2003 chez Leroy Merlin France pour occuper le poste de Directeur de l’Université d’entreprise où 9000 stagiaires par an l’attendent, puis prend le poste de Directeur des Ressources Humaines (2006-2011) en Russie où il sera en charge de 25 sites et de 8000 collaborateurs.

De retour en France, il rejoint le Groupe Macif en 2012, et occupe actuellement le poste de Directeur Général Adjoint en charge des Ressources Humaines et de la communication Interne du Groupe.

Il est également depuis 2015, vice-président délégué de l’ANDRH (l’Association Nationale des DRH) et conférencier RH.

Nicolas de SEVIN

Avocat associé et Vice-président du Conseil de Surveillance de CMS Francis Lefebvre Avocats,  Président d’Avosial

Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (1981), il est également titulaire d’un DEA de droit social de l’Université Paris II (1983).
Nicolas de Sevin appartient au département social de CMS Francis Lefebvre Avocats qui compte plus de 60 avocats et dirige une équipe de 15 avocats. Il intervient tant dans le domaine du conseil que du contentieux collectif. Son expertise concerne principalement : les acquisitions, les restructurations, les plans de sauvegarde de l’emploi/plans de départ volontaire/rupture conventionnelle collective, le droit des comités d’entreprise/CSE, les expertises (CE/CHSCT/CSE), la négociation collective d’entreprise et de groupe et le droit syndical. Il est le conseil de plusieurs branches professionnelles et conseille de nombreuses entreprises lors de la négociation d’accords d’entreprise ou de groupe.
Il compte parmi ses clients, de nombreuses entreprises internationales appartenant à des secteurs très variés (Assurance, Télécom, Luxe, Informatique, Pharmacie et Agro-alimentaire).

Jean-Dominique SIMONPOLI

Jean-Dominique Simonpoli est directeur général de l’association Dialogues

Ancien élève de Sciences Po Paris, titulaire d’une maîtrise d’administration économique et sociale obtenue à Paris I Panthéon-Sorbonne, Jean-Dominique Simonpoli a commencé sa carrière au Crédit Lyonnais. Il a été dirigeant de la CGT jusqu’au début des années 2000. De 2000 à 2003, il a été directeur du Laboratoire social d’actions, d’innovations, de réflexions et d’échanges, composé de dirigeants d’entreprises, de responsables syndicaux et d’économistes, où étaient élaborées des propositions pour une Europe sociale. En 2003, il a été membre de la commission ministérielle présidée par Michel de Virville pour un code du travail plus efficace.

En 2004, en tant que membre de la mission ministérielle présidée par Claude Bébéar, il a participé aux travaux favorisant l’accès à l’emploi des Français d’origine étrangère.

En 2015, en tant que membre de la mission ministérielle présidée par Jean-Denis Combrexelle, il a participé à la réflexion portant sur la négociation collective, le travail et l’emploi (rapport au Premier Ministre).

En 2016, sous la présidence de Michel Barnier, ancien Ministre, il a participé à la Commission d’évaluation de France Stratégie.

En août 2017, il a établi un rapport, à la demande de Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, sur la reconnaissance de la valorisation des compétences de représentants du personnel et des mandataires syndicaux.

Récemment, le 16 février 2018, avec Gilles Gateau, DGRH d’Air France, ils ont remis un rapport à la demande de Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, intitulé « Accompagner la dynamique du dialogue social par la formation et la reconnaissance de ses acteurs ».

Depuis 2003, Jean-Dominique Simonpoli dirige, anime et développe l’association Dialogues, qu’il a créée. Celle-ci composée de dirigeants d’entreprises et de responsables syndicaux a pour objet la mise en relation et l’aide au dialogue entre les différents acteurs, la médiation, les audits sociaux, l’accompagnement des partenaires sociaux lors de négociations d’entreprises et de branches. M. Simonpoli a dispensé des cours sur les relations sociales et leur évolution, à l’ESCP, ainsi que sur la place de la grève dans les relations sociales, à l’ENA. Il a participé à des entretiens et des émissions de télévision et rédigé des articles pour des publications et journaux à caractère syndical, économique et social.

Serge TISSERON

Serge Tisseron est psychiatre, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches, membre de l’Académie des technologies, chercheur associé à l’Université Paris VII Denis Diderot (CRPMS).

Il a réalisé la première thèse sous la forme d’une bande dessinée (1975), puis découvert le secret de la famille de Hergé uniquement à partir de la lecture des albums de Tintin (1983). Il a imaginé en 2007 les repères « 3-6-9-12, pour apprivoiser les écrans », et l’activité théâtrale appelée « Jeu des Trois Figures » pour développer l’empathie de la maternelle à la 6eme, qui bénéficie d’un agrément de l’E.N. Il a créé en 2012, en lien avec le MEDDE, le site « memoiresdescatastrophes.org, la mémoire de chacun au service de la résilience de tous», et en 2013 l’Institut pour l’Etude des Relations Homme-Robots (IERHR).

Dominique F. TURCQ

Dominique F. Turcq a fondé l’Institut Boostzone en 2004, avec pour mission d’être un centre de recherche de référence sur l’évolution de la planète travail.

Dominique Turcq aide aujourd’hui les conseils de direction de plusieurs multinationales : à développer une vision prospective et à élaborer leur stratégie d’entreprise et de gestion du capital humain, à revoir en profondeur la notion même de conduite du changement, à inventer les nouvelles stratégies devenues nécessaires de par l’apparition de plateformes et de par l’émergence des applications de l’intelligence artificielle (ou augmentée).

Après HEC, Dominique Turcq a suivi des études d’économie au Japon (Kobe University, Research Institute of the faculty of management) et un double doctorat HEC et EHESS (Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales) en management et sociologie des organisations (sur le modèle japonais de collaboration entre dirigeants comme vecteur de développement de carrière). Dominique Turcq a travaillé au croisement de plusieurs mondes : le monde académique (il a enseigné comme professeur permanent et il continue à enseigner régulièrement à HEC, ESCP, INSEAD, EDHEC en France, IIST au Japon), le monde des instances gouvernementales (il a été conseiller spécial du ministre du Commerce et de l’industrie ainsi qu’au Commissariat au Plan, devenu France Stratégie), le secteur privé des grandes entreprises (Sony où il fut directeur de marketing en France, Manpower où il fut Senior Vice President global Strategy and Business Development) ; l’univers du conseil en stratégie de haut niveau (il a été partenaire chez McKinsey & Cy, membre des practices « War for Talent », « Strategy », « Emerging Markets » et « family owned businesses) ; le monde associatif autour du management (ancien président de l’association française des stratèges d’entreprises AFPLANE).

Ces activités l’ont conduit à se spécialiser dans les questions de management international et de capital humain. Son expérience internationale est riche et variée : il a vécu et travaillé pendant plusieurs années dans de nombreux pays dont l’Algérie, le Japon, la Belgique, l’Allemagne, l’Inde et les États-Unis.