Arnaud BERGER

INCUBATEUR 1.2  Quand la transition écologique s’empare de l’entreprise : appréhender le changement

Directeur prospective économie verte et RSE, Pôle Banque de proximité et Assurance, Groupe BPCE.

Arnaud Berger, 50 ans, a une formation de biologiste et d’ingénieur. Il a débuté sa carrière chez Steelcase Europe Inc comme ingénieur environnement / sécurité. Il a intégré la Banque Populaire en 1999 en tant que responsable développement durable jusqu’en 2005. Il fut le premier à couvrir cette activité dans une banque française. Il fut responsable du développement durable du groupe Banque Populaire de 2005 à 2009 puis directeur développement durable du Groupe BPCE (réseaux Banque Populaire et Caisse d’Épargne, Natixis, Banque Palatine) de 2010 à 2017.

Son action a porté de nombreuses innovations soutenant l’économie verte : 1er livret d’épargne écologique régional, 1ers ecoprêts pour l’immobilier durable, 1ers écoprêts garantis pour les éco-PME, la 1er organisation pilote en Europe sur les financements d’efficacité énergétique régionaux (programme ELENA-KFW). Depuis novembre 2017 il est directeur prospective économie verte et RSE avec en point de mire l’analyse de l’évolution des marchés de la croissance verte et de la RSE afin d’y adapter la réponse bancaire et assurantielle.

Sophie BINET

INCUBATEUR 1.2 Quand la transition écologique s’empare de l’entreprise : appréhender le changement

Sophie Binet, membre de la direction confédérale (CEC), co-secrétaire générale de l’UGICT-CGT.

Olivier BLUCHE

INCUBATEUR 1.1  Le lanceur d’alerte, figure d’effectivité de la RSE ?

Associé, cabinet Reinhart Marville Torre.

Olivier Bluche est associé du cabinet Reinhart Marville Torre qu’il a rejoint en qualité d’associé en 2008.

Il est avocat aux barreaux de Paris (1993) et de New York (1995) et ancien Secrétaire de la Conférence.

Il intervient dans tous les domaines du droit du travail, du droit pénal du travail, du droit pénal des affaires et de la responsabilité des dirigeants.

Spécialisé dans les contentieux sensibles à forts enjeux financiers ou réputationnels, il intervient aussi bien aux côtés des entreprises, que de leurs dirigeants, salariés ou mandataires sociaux. Il assiste des sociétés françaises et étrangères, cotées et non cotées, devant toutes les juridictions civiles et pénales ainsi que devant les autorités administratives (DIRECCTE, Inspection du travail, CNIL, Défenseur des droits).

Régis BLUGEON

INCUBATEUR 2.1 Faire face aux mutations sociétales : quel besoin pour les relations sociales de se réinventer ?

Directeur des Ressources Humaines France et Directeur des Affaires Sociales, Saint-Gobain.

Né en 1960, Régis Blugeon est titulaire d’un DESS Administration des Entreprises et d’une Maîtrise de Droit Privé/Droit des Affaires.

Après une année au Crédit Agricole comme Chargé d’Etudes Ressources Humaines (1985-86), il rejoint le groupe Saint-Gobain en tant que Chef du Personnel (1986-1991) de sites industriels de la société ROL, où il devient Directeur Adjoint des Ressources Humaines (1991-1993).

Puis, il évolue successivement comme Délégué Régional Adjoint de Saint-Gobain Développement (1993-1995), Adjoint au Directeur des Relations Sociales (1995-1998), puis devient Directeur des Ressources Humaines de Saint-Gobain Isover (1998-2002).

Il quitte le Groupe quelques années pour rejoindre le groupe Fiat en tant que Directeur des Ressources Humaines de la Business Unit Irisbus Iveco (2002-2006).

En 2006, il revient chez Saint-Gobain en tant que Directeur des Ressources Humaine de Placoplatre et Isover (2006-2008) puis Directeur des Ressources Humaines du Pôle MHP (2008-2012).

Depuis le 1er juillet 2012, Régis Blugeon est Directeur des Affaires Sociales du Groupe de Saint-Gobain et Directeur des Ressources Humaines pour la France.

Fabrice BONNIFET

INCUBATEUR 1.3 La RSE, nouvelle vitrine de l’entreprise ?

Président du C3D et Directeur Développement Durable & QSE, Groupe Bouygues.

Fabrice Bonnifet a pour mission d’animer et de coordonner la démarche développement durable du Groupe Bouygues. Pour cela, il participe en appui des managers à l’évolution des modèles économiques des unités opérationnelles, il pilote des projets transverses associés notamment à la stratégie : énergie & carbone, ville durable, achats responsables, économie circulaire et de la fonctionnalité… Il assure également le reporting extra-financier et le dialogue avec les parties prenantes du Groupe. Enfin il anime la filière QSE/DD du Groupe et organise des séminaires d’auto-évaluations (EFQM/ISO 26000) et des formations à l’attention des managers sur le thème de la reconfiguration des systèmes de management pour tendre vers des modèles d’entreprises contributives.

Il est également Président du Collège des Directeurs du développement durable (C3D) et Administrateur de The Shift Project.

Fabrice est ingénieur du Conservatoire des Arts et Métiers et il enseigne à l’Université de Paris Dauphine dans le Master Développement Durable & Organisations, à l’ENSAM et l’ESTP dans le Mastère Spécialisé Habitat & Construction durables.

Spécialisations : Ergonomie, ACV, modèles économiques de la transition, méthodes et outils pour l’amélioration continue des processus, management des risques opérationnels, référentiels ISO & Intégration de systèmes de management, prévention-santé-sécurité, environnement (eau, énergie, carbone, biodiversité).

Emilie BOUCHER

INCUBATEUR 1.2 Quand la transition écologique s’empare de l’entreprise : appréhender le changement

Responsable de développement social, Presstalis.

Titulaire d’un Master II de Droit social à La Sorbonne et du CAPA, Emilie BOUCHER a exercé la profession d’avocat pendant 5 années notamment au sein du cabinet ACTANCE, cabinet spécialisé en Droit social.

Elle a eu l’occasion de traiter de nombreuses problématiques de droit social en conseil et en contentieux, tant dans le domaine des relations collectives que dans celui des relations individuelles de travail.

Elle a rejoint en 2016, le Groupe PRESSTALIS, acteur majeur de la distribution de presse, en qualité de Responsable du Développement Social et a en charge les relations avec les Institutions Représentatives du Personnel et les négociations collectives impactantes dans un groupe à la fibre sociale forte.

Particulièrement attentive aux sujets relatifs à l’entreprise responsable, elle participe activement aux événements développés par l’association Les Assises du Droit Social et notamment la remise du prix de l’accord collectif innovant.

Anna-Christina CHAVES

INCUBATEUR 2.1 – Faire face aux mutations sociétales : quel besoin pour les relations sociales de se réinventer ?

Associée, dirige le département de droit social de Stehlin & Associés.

Elle intervient sur les aspects sociaux des restructurations et des fusions acquisitions, négociation des statuts collectifs et mise en œuvre de plans de sauvegarde de l’emploi et/ou plans de départs volontaires, en intégrant une dimension opérationnelle et stratégique forte.

Anna-Christina a également développé une expertise particulière en accompagnement des plans d’amélioration de la performance sans suppression d’emplois.

Titulaire du DEA de droit social et droit syndical ainsi que du MAGISTERE de Droit Social du professeur Lyon-Caen (Paris X – Nanterre), elle débute sa carrière d’avocat au sein du cabinet PwC Avocats en janvier 2001, avant de rejoindre le cabinet STEHLIN & ASSOCIES en qualité d’associée responsable de l’équipe sociale en 2013.

Anna-Christina Chaves a rédigé plusieurs ouvrages sur les réformes du droit du  travail, notamment : « L’abécédaire de la Loi Travail – Incidences pour les opérations M&A » (Fauves Éditions – 2016) et « La réforme du Code du travail de A à Z » (Fauves Éditions – 2018).

Elle participe à un groupe de travail de l’Institut Montaigne sur le développement de l’emploi au travers des plateformes numériques.

Gwenola CIZEAU

INCUBATEUR 1.3 La RSE, nouvelle vitrine de l’entreprise ?

Associée, Savoir-Faire & Associés, Trésorière, Association Les Assises du Droit Social.

Avocate  puis consultante dans un cabinet de chasse de têtes, elle accompagne depuis 2009 des cadres dans leurs problématiques de transition professionnelle (outplacement), réflexion sur leur avenir (bilan de compétences), ou simplement désireux d’accompagner au mieux les transformations de leurs entreprises (coaching).

Depuis  janvier 2011, elle est associée au sein du cabinet Savoir-Faire & Associés.

Vincent DELAGE

INCUBATEUR 2.3 – La mobilité, nouveau souffle de dynamisme ?

Avocat Associé, CMS Francis Lefebvre.

Vincent a rejoint CMS Francis Lefebvre Avocats en 1999 et a été coopté Associé en juin 2010. Spécialisé en droit social, Vincent intervient notamment en matière de gestion des relations individuelles et collectives de travail tout comme en matière d’épargne salariale. Il conseille également ses clients sur le statut des dirigeants (mandataires sociaux et cadres dirigeants) et assure la mise en œuvre et le suivi des aspects sociaux des restructurations et réorganisations d’entreprises.

Ses principaux clients sont des groupes évoluant dans les secteurs de l’industrie pharmaceutique, les technologies de l’information, la publicité et les médias, l’informatique, la communication, le logement social, l’aéronautique, l’immobilier, les transports et la logistique, l’agroalimentaire.

Il est titulaire d’un Master I en droit privé, mention de spécialisation en droit social (Université Paris I – Panthéon Sorbonne, 1995) et d’un Master II en droit du travail et de la sécurité sociale (Université Paris II – Panthéon Assas, 1996). Il est inscrit au barreau depuis 1997 et a obtenu un certificat de spécialisation en droit social en 2002.

Emmanuel DRUON

INCUBATEUR 1.2 – Quand la transition écologique s’empare de l’entreprise : appréhender le changement

PDG, Pocheco, Auteur de Ecolonomie et du Syndrome du poisson-lune, Actes sud.

Entreprendre sans détruire, c’est le défi que Pocheco relève avec son équipe de 60 technicien.e.s, en fabriquant 700 millions d’enveloppes/an  dans son usine du nord de la France. Zéro déchet, négative de 36.000 Tonnes de CO2/an, autosuffisante en ressources hydriques, zéro fossile, qui autoproduit 60% (en valeur) de l’énergie consommée sur le site, cette méthode empirique porte le nom d’ « écolonomie » et démontre par les actes depuis plus de vingt ans, qu’il est plus économique de travailler de façon écologique.

Patrick DUMOULIN

INCUBATEUR 2.1 – Faire face aux mutations sociétales : quel besoin pour les relations sociales de se réinventer ?

Directeur Général, Institut Great Place to Work® France.

Diplômé de la faculté de Droit de Reims et titulaire du MBA de Reims Management School ainsi que d’un DEA de marketing de l’Université de Lille, il a travaillé dans différentes  PME avant de rejoindre L’Oréal.

Dès le début de sa carrière professionnelle, Patrick s’est intéressé à la thématique du bien-être au travail. C’est pourquoi, après avoir collaboré au sein de l’Institut des Meilleures Pratiques Professionnelles (IMPP), il a rejoint l’Institut Great Place to Work® France en 2007. Il en est le Directeur Général depuis 2009.

Au-delà de sa motivation à découvrir et révéler les entreprises où il fait bon travailler en France, affirmant lui-même qu’elles sont beaucoup plus nombreuses qu’on ne le croit, qu’on ne le dit et qu’on ne l’écrit, Patrick collabore étroitement avec les autres Instituts de Great Place to Work® et à ce titre est intervenu dans de nombreux pays comme Le Chili, la Corée du Sud ou les Etats-Unis.

Claire EGNELL

INCUBATEUR 1.3 La RSE, nouvelle vitrine de l’entreprise ?

Représentante du Manifeste.

« Le manifeste étudiant pour un réveil écologique décrit un constat simple : alors qu’un nombre toujours plus croissant d’étudiants est prêt à s’engager contre la crise environnementale actuelle , il leur est bien souvent difficile de s’engager professionnellement pour le changement. Le texte a été signé par plus de 30 000 étudiants. Les actions de l’équipe du manifeste cherchent à améliorer la place des enjeux environnementaux dans l’enseignement supérieur en général. Par ailleurs, un dialogue a été entamé avec des entreprises pour porter auprès d’elles les attentes exprimées dans le texte, et pour fournir aux signataires des outils pour s’orienter vers un emploi en accord avec les enjeux environnementaux. »

Myriam EL KHOMRI

ASSISE II – PLÉNIÈRE II  L’entreprise internationalisée : sphère de progrès et de développement

Ancienne Ministre du Travail, Directrice du Conseil chez SIACI SAINT HONORE, Membre du conseil d’administration des Assises du Droit Social.

Depuis mars 2019, Myriam EL KHOMRI est la Directrice du Conseil chez SIACI SAINT HONORE, leader du conseil et du courtage en assurance de biens et de personnes. Dans ce cadre, elle développe avec ses équipes une approche pluridisciplinaire au service de la performance sociale et économique des entreprises en France et dans le monde. Les expertises mobilisées permettent de développer des stratégies autour de l’engagement et de la qualité de vie au travail, de la culture et management, la communication RH et BSI, la stratégie sociale, le développement des talents et la rémunération globale.

Elle dirigeait auparavant sa propre société, MEK Conseil, tout en collaborant avec le cabinet LEE HECHT HARRISSON-Altedia en tant Senior Advisor.

Myriam EL KHOMRI a été ministre dans plusieurs gouvernements : en septembre 2015, elle est nommée ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et porte de nombreuses réformes : la loi Travail, le plan 500 000 formations pour les demandeurs d’emploi, le combat contre les discriminations à l’embauche, le plan santé au travail 2016-2020, etc. Elle occupait depuis août 2014, le poste de secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville.

Myriam EL KHOMRI a débuté sa carrière à la Ville de Paris en 2001 où elle a occupé plusieurs postes : conseillère technique Prévention Insertion Sécurité Santé et Toxicomanie, puis adjointe au maire de Paris chargée de la Protection de l’enfance et de la Prévention spécialisée, enfin adjointe au maire de Paris chargée de la Prévention et de la Sécurité jusqu’en 2014.

Âgée de 41 ans, elle est titulaire d’un DESS de droit public de l’Université Paris I Panthéon- Sorbonne.

Laurence FABRE

INCUBATEUR 1.1  Le lanceur d’alerte, figure d’effectivité de la RSE ?

Responsable du programme Secteur Privé, Transparency International France.

Titulaire d’un DESS et d’un DEA en droit économique, Laurence a exercé la profession d’avocat spécialisé en contentieux et droit pénal des affaires pendant plus de vingt ans. Elle rejoint l’équipe en 2018 en qualité de Responsable du programme secteur privé.

A ce titre, elle accompagne les entreprises et les organisations dans la mise en place de leurs politiques d’intégrité et de transparence, et anime le réseau de partenaires. Elle est également en charge du programme de formation à destination des entreprises et de l’enseignement supérieur. Laurence enseigne par ailleurs le droit des libertés et de la répression à Sciences-Po Paris ainsi qu’auprès d’organismes de formations professionnelles.

Benoît GIRARDIN

OUVERTURE – Assises du Droit Social 2019

INCUBATEUR 2.1 – Faire face aux mutations sociétales : quel besoin pour les relations sociales de se réinventer ?

Benoît GIRARDIN, Avocat, Président de l’Association des Assises du Droit Social.

Il est devenu avocat en 1998 après deux années en entreprise. Benoît Girardin a d’abord collaboré au sein des départements de Droit social de cabinets internationaux pour fonder début 2005, le cabinet VAUGHAN.

Désireux de consacrer l’exclusivité de son activité à la défense des intérêts des employeurs, Benoît Girardin crée son cabinet en janvier 2011 et intervient désormais tant en matière de contentieux individuel que collectif.

Intervenant également en matière de droit pénal du travail, le cabinet assiste notamment les dirigeants poursuivis pour des infractions de harcèlement moral et a développé une expertise particulière et innovante pour résoudre par la voie de l’Arbitrage les litiges complexes.

Xavier GUISSE

ASSISE II – PLÉNIÈRE II – L’entreprise internationalisée : sphère de progrès et de développement.

HRTD / Group Social Relations Department & Corporate Social Responsility, Groupe PSA

Xavier GUISSE est en charge de la responsabilité sociale du Groupe PSA, au sein de la DRH du Groupe, ce qui inclut le pilotage de l’Accord Cadre Mondial sur la responsabilité sociale du Groupe et le fonctionnement du Comité Mondial de Groupe.

Pierre-Henri HARAN

INCUBATEUR 2.3 – La mobilité, nouveau souffle de dynamisme ?

VP Human Resources Operations & Performance,Thales

Nicolas HUET

INCUBATEUR 2.4  Rémunération et partage de la valeur dans l’entreprise internationalisée

Secrétaire Général – Membre du Directoire d’EURAZEO

Nicolas Huet a effectué l’essentiel de sa carrière entamée en 1995 en tant qu’avocat d’affaires (Moquet Borde et Associés ; White & Case LLP).

Entre septembre 2000 et 2002, il a été directeur juridique du groupe Genoyer.

Il était associé du cabinet White & Case LLP avant de rejoindre Eurazeo en février 2011 en qualité de directeur juridique.

Il est devenu Secrétaire Général d’Eurazeo en mai 2015 et est entré au Directoire en mars 2018.

Il est notamment en charge des questions juridiques, des RH, de la RSE et des risques au sein de notre groupe.

Nicolas Huet est correspondant général d’Eurazeo auprès de l’AFEP.

Nicolas Huet est diplômé d’un DEA de Droit International de Panthéon Assas Paris II (1993) et titulaire du certificat d’aptitude à la profession d’avocat.

Pascale LAGESSE

INCUBATEUR 1.1 – Le lanceur d’alerte, figure d’effectivité de la RSE ?

Avocate Associée, Bredin Prat, Vice-Présidente, Association Les Assises du Droit Social.

Pascale Lagesse, associée, dirige l’équipe de Droit social de Bredin Prat et conseille les entreprises sur l’ensemble des aspects du droit social.

Elle intervient régulièrement sur des opérations de fusion-acquisitions ou de restructurations, plus généralement sur les problématiques relatives aux institutions représentatives du personnel, à la négociation et à la conclusion d’accords collectifs, ainsi que sur celles relatives aux systèmes d’évaluation, au respect des droits de la personne et du principe d’égalité et aux nouvelles formes d’activité liées à l’économie numérique.

En matière de contentieux, collectifs ou individuels, elle représente régulièrement les entreprises dans des litiges opposant ces dernières à leurs organisations syndicales, leurs représentants du personnel et leurs salariés.

Elle est également vice-présidente de l’Association des Assises du Droit Social, auteur pour la deuxième année consécutive du Programme des Assises du Droit Social.

Anne LEMERCIER

INCUBATEUR 2.4 – Rémunération et partage de la valeur dans l’entreprise internationalisée

Avocate associée, dirige l’équipe Employee Benefits de Clifford Chance à Paris. Elle est spécialisée enactionnariat salarié, épargne salariale et rémuneration.

Elle intervient sur tous les aspects juridiques et fiscaux liés aux dispositifs collectifs et sélectifs d’association des salariés au capital et à la performance de l’entreprise. Elle assiste les entreprises à l’occasion de la mise en place de plans internationaux d’actionnariat salarié, mais également sur les problématiques de gouvernance, de rémunération des dirigeants et de management package.

Anne a développé une expertise spécifique en matière de gouvernance (représentation des salariés au conseil d’administration, gouvernance des FCPE, droits des actionnaires salariés…).

Elle intervient également sur les impacts des restructurations sur les dispositifs d’actionnariat salarié et d’épargne salariale ainsi que les offres d’actionnariat salarié à l’occasion de privatisation.

Anne est membre de la commission « Epargnants » auprès de l’Autorité des Marchés Financiers et enseigne régulièrement au sein du DJCE (Université de Poitiers). Elle est également responsable du réseau Women@CC de Clifford Chance.

Pierre MEISEL

INCUBATEUR 2.4 – La diversité, vecteur d’enrichissement et challenge pour l’entreprise

Président et co-fondateur de Team Jolokia.

Après avoir préparé l’ENS, suivi des études en sciences-humaines puis à Sciences-Po Grenoble, Pierre Meisel se lance dans une traversée de la France au Népal en Renault 4L. Au long de son voyage d’un an, il s’immerge dans la culture de la Turquie, de l’Iran, du Pakistan ou encore de l’Inde. Par ailleurs compétiteur et entraîneur de voile, il décide avec la création de Jolokia de poursuivre son parcours hors-cadre en faisant dialoguer sciences-humaines, aventure et impact social. Il a reçu de Jean-Paul Delevoye la Médaille du Conseil Economique Social et Environnemental en 2014.

Nicole-Marie MEYER

INCUBATEUR 1.1 – Le lanceur d’alerte, figure d’effectivité de la RSE ?

Maison des Lanceurs d’alerte (MLA, collectif de 17 ONG), Lanceuse d’alerte, Formatrice en droit d’alerte

Normalienne, diplômée de Lettres Classiques, ancienne Sciences Po Paris, Nicole Marie Meyer a travaillé 26 ans pour trois Ministères et notamment exercé pour le Quai d’Orsay les fonctions de Conseillère ou directrice d’Instituts Français. Lanceuse d’alerte, elle a fait jurisprudence en droit public français (en 2007 et 2008).

Expert près Transparency International (Secrétariat International) depuis 2009, elle a notamment contribué aux Principes directeurs pour une législation de l’alerte (TI, 2009), est l’auteur du Rapport 2012 à Transparency International sur l’alerte éthique en France, co-auteur des rapports comparatifs Whistleblowing in Europe (TI, 2013) et A best practice guide for Whistleblowing legislation (TI, 2018). Elle est consultée par le Médiateur Européen, et expert près le Conseil de l’Europe, le Parlement, la Commission européenne et le CESE (résolutions, rapports, dispositifs d’alerte, directive).

Responsable du département alerte éthique de Transparency International France, elle a contribué au travail législatif et parlementaire de quatre lois sur la transparence consécutives au dossier Cahuzac, fédéré une coordination des ONG et fondations françaises pour une législation globale et une Maison des Lanceurs d’alerte (MLA) en France.

Elle a corédigé avec le député Yann Galut la «proposition de loi relative à la protection des lanceurs d’alerte » (2015) , contribué au Rapport du Conseil d’Etat au Premier Ministre «  Le droit d’alerte : signaler, traiter, protéger » (2016) et à la loi du 9 décembre 2016 dite « Sapin2 »  (Chapitre II De la protection des lanceurs d’alerte). Coordinatrice d’un comité de pilotage de 23 ONG, elle a co-fondé le 22 Octobre 2018 la MLA, qui réunit un collectif de 17 ONG.

Sophie MARINIER

INCUBATEUR 1.4 – La diversité, vecteur d’enrichissement et challenge pour l’entreprise

Avocate Counsel, LPA-CGR avocats.

Avocate depuis 2006 et forte de l’expérience acquise dans des cabinets internationaux, Sophie intervient dans l’ensemble des domaines du droit social (relations individuelles et collectives, restructurations, contentieux, rémunérations, protection sociale, audit). Elle a développé une expertise particulière dans la gestion des dossiers internationaux: implantation de sociétés étrangères en France, assistance de la société mère étrangère dans la gestion de ses filiales françaises, problématiques transnationales ou internationales, mobilité des salariés et Human Capital. Elle travaille en collaboration avec les bureaux étrangers du cabinet, et de nombreux confrères étrangers. Elle assiste également une clientèle de dirigeants dans l’optimisation de leurs rémunérations, la transmission d’entreprise et leur responsabilité, notamment pénale. Elle accompagne principalement des sociétés du secteur pharmaceutique, bancaire et du retail.

Cécile MARTIN

INCUBATEUR 2.2 – Quand la négociation dépasse les frontières : l’émergence des accords mondiaux

Avocat Associé, Ogletree Deakins.

Cécile Martin est associée du bureau de Paris d’Ogletree Deakins. Elle a développé une forte expérience en matière de gestion sociale des opérations de restructurations tant en conseil qu’en contentieux, de gestion des cadres dirigeants, mise en place de politiques de rémunérations (y compris pour les material risk takers), de contentieux en matière de discrimination et harcèlement. Elle dispose également d’une expertise sectorielle reconnue sur l’ensemble des sujets de « data privacy », en particulier en matière de gestion des données personnelles des salariés, cybersurveillance, alertes éthiques.

Très impliquée auprès de grandes entreprises sur les mises en conformité avec le nouveau Règlement de protection des données personnelles (RGPD) dans ses aspects sociaux, elle est également membre du comité consultatif européen de l’International Association of Privacy Professionals (IAPP) et enseigne le droit de la protection des données personnelles à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Cécile Martin exerçait au sein du cabinet Proskauer depuis 2006 où elle avait été nommée Counsel en 2012 et a également exercé au sein des cabinets Franklin et Caubet Chouchana Meyer. Elle a débuté sa carrière à la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL).

Denis MAILLARD

INCUBATEUR 1.4 – La diversité, vecteur d’enrichissement et challenge pour l’entreprise

Fondateur du cabinet de conseil Temps commun.

Né en 1968, philosophe politique de formation, Denis Maillard a poursuivi en parallèle un parcours en entreprise – rédacteur en chef des publications de Médecins du Monde (1996), directeur adjoint de la communication (1999), chef du service de presse de l’Unédic (2002), directeur de la communication (2008) puis directeur communication et stratégie de Technologia (2011), cabinet de prévention des risques professionnels – et un parcours d’intellectuel – création de la Revue Humanitaire, publication d’essais : « L’humanitaire, tragédie de la démocratie » (Michalon 2007), « Quand la religion s’invite dans l’entreprise » (Fayard 2017) et « Une colère française » (Observatoire 2019).

Il est aujourd’hui le créateur de Temps commun, cabinet de conseil aidant les entreprises à décrypter et faire face aux impacts des transformations sociales sur leurs organisations. Il anime un certain nombre de dispositifs d’intelligence collective comme le GASS (groupe d’analyse sociale et sociétale), réunissant tous les trimestres une vingtaine de DRH d’entreprises publiques et privées.

C’est un spécialiste des questions sociales, des transformations du travail et de la recomposition actuelle des relations sociales et du champ syndical.

Alexandre MENAIS

Incubateur 1.3 – La RSE, nouvelle vitrine de l’entreprise ?

Vice-Président Exécutif, Secrétaire Général, Atos

Membre du Comité Exécutif, il a la charge notamment des fusions acquisitions et du développement, ainsi que du département juridique, conformité et gestion des contrats. 46 ans, diplômé en droit de l’université de Strasbourg et d’HEC, il a rejoint le groupe Atos en 2011 comme Directeur Juridique Groupe, après avoir exercé en cabinet chez Hogan Lovells et en tant que directeur juridique chez eBay et Accenture.

Alexandre Menais est membre du Collège de l’Autorité de la Concurrence depuis mars 2019.

Claude MONNIER

INCUBATEUR 1.4 – La diversité, vecteur d’enrichissement et challenge pour l’entreprise

Directeur des Ressources Humaines, Sony Music.

Il est membre du Club des DRH du Digital et membre de l’ANDRH. Il a été DRH Europe du Sud chez Monster Worldwide et à exercer des fonctions RH au sein de la Division Produits de Luxe chez L’oréal.

François MOREAU

ASSISE II – PLÉNIÈRE II – L’entreprise internationalisée : sphère de progrès et de développement.

François Moreau, Président, Lee Hecht Harrison-Altedia

François Moreau a effectué sa première partie de carrière à l’Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII) et à la DATAR, à la Réunion puis à Paris et Londres, puis il est entré dans le Groupe Danone, comme Responsable restructuration et développement local au sein du Secrétariat Général puis de la DGRH. Il rejoint Altedia en 2007, ou successivement il a été Directeur adjoint du Département Conseil, Directeur du Département Création d’Activités & d’Entreprises, puis Directeur Ventes & Marketing.

En janvier 2014, il prend également en charge le service communication. Puis Directeur Ventes, Marketing et Communication.

En 2017 il succède à Pierre Beretti et prend la présidence de LHH-Altedia qui intègre la zone Europe de Lee Hecht Harrison. François Moreau est diplômé de l’ISG, et titulaire d’un DESS de droit public.

Franck MOREL

ASSISE II – PLÉNIÈRE II – L’entreprise internationalisée : sphère de progrès et de développement.

Franck Morel, conseiller social travail-emploi-formation, Cabinet du Premier Ministre.

Expert reconnu en droit du travail, Franck Morel, qui est titulaire d’un DESS en gestion des Ressources Humaines, a été Inspecteur du travail. Il a été emmené à conseiller plusieurs ministres du travail avant de devenir directeur de cabinet adjoint de Xavier Bertrand, rue de Grenelle. En 2003, il a été rapporteur de la commission présidée par Michel de Virville « Pour un code du travail plus efficace ».

Franck Morel a aussi rédigé plusieurs ouvrages, dont le dernier, avec Bertrand Martinot (ancien délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle), « Un autre droit du travail est possible » (Fayard – 2016).

Nawal MRANI ALAOUI

INCUBATEUR 2.3 – La mobilité, nouveau souffle de dynamisme ?

Nawal Mrani Alaoui, Directrice de l’activité Stratégie Sociale, People Advisory Service, Ernst & Young (EY).

Nawal a travaillé 2 ans à la DGEFP, notamment sur la réforme de l’activité partielle et la réforme de 2008 sur la formation professionnelle.

Ella a ensuite rejoint l’activité Ingénierie Sociale du cabinet Altedia où elle s’est spécialisée dans les projets de restructurations ou encore la refonte des accords temps de travail ; elle a ensuite développé l’activité Stratégie Sociale chez Deloitte, pendant 3 ans et demi.

Aujourd’hui, Nawal est Directrice de l’activité Stratégie Sociale chez EY (département People Advisory Services) et accompagne, avec son équipe, le volet social et humain de toutes les transformations majeures d’entreprise : fusion-acquisition, restructuration, revue des organisations du travail et du temps de travail, évolution des métiers et compétences, renouvellement du dialogue social, dynamisation des mobilités internes, rééquilibrage de la pyramide des âges, etc.

Nawal est notamment diplômée de Sciences Po Paris (Affaires Publiques), l’Université Paris II – Panthéon Assas (Droit des affaires) et Skema Business School. Par ailleurs, Nawal enseigne auprès des étudiants du Master 2 AGEC (Anticipation et Gestion des Emplois et des Compétences) de l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne, depuis 5 ans.

Ronan NGUYEN-VAN

INCUBATEUR 1.4 – La diversité, vecteur d’enrichissement et challenge pour l’entreprise

Directeur Juridique des Relations Humaines Groupe, L’Oréal

Nicole NOTAT

INCUBATEUR 2.4 – Rémunération et partage de la valeur dans l’entreprise internationalisée

Présidente, Vigeo Eiris

Nicole Notat est Présidente de Vigeo Eiris, l’agence internationale de recherche ESG (Environnement, Social et Gouvernance) à destination des investisseurs et des organisations, née de la fusion entre Vigeo (qu’elle avait fondée en 2002) et Eiris en décembre 2015.

Début  janvier 2018, le Gouvernement a confié à Nicole Notat, présidente de Vigeo Eiris et à Jean-Dominique Sénard, président du groupe Michelin, une mission sur «Entreprise et intérêt général».

En 2016, Nicole Notat a été  nommée Présidente du Comité du Label Investissement socialement responsable (ISR).

Nicole Notat est également :

  • Membre du Comité de Surveillance des Investissements d’avenir depuis 2010
  • Membre du Conseil de Surveillance de la Fondation Alpha Omega depuis 2014
  • Membre du Conseil des Affaires Etrangères
  • Membre du Conseil stratégique de l’Agence française Anticorruption depuis mai 2017.

Son parcours

Enseignante de profession, Nicole Notat a amorcé son engagement syndical dans l’Est de la France et rejoint la Confédération Française du Travail en 1982. En 1992, elle devient Secrétaire Générale de la CFDT jusqu’en 2002.

Durant cette période, elle a assuré la Vice-Présidence de la Confédération Européenne des Syndicats. Elle a présidé l’UNEDIC entre 1992 et 1994 puis entre 1996 et 1998.

Elle a également été :

De 2005 à 2010, membre du collège de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE),

En 2007, présidente du groupe de travail N°5 du « Grenelle de l’Environnement » sur la construction d’une démocratie écologique : institutions et gouvernance,

De 2008 à 2010, membre du groupe de réflexion pour l’avenir de l’Europe, présidé par Felipe Gonzalez, chargé par le Conseil européen des chefs d’Etat et de gouvernements, de réfléchir à l’Union européenne à l’horizon 2020-2030,

En 2012, membre des Assises de l’Entrepreneuriat, présidente du groupe de travail « Promouvoir et valoriser l’entrepreneuriat »

Son dernier ouvrage paru

« L’entreprise responsable, une urgence » (Editions Dialogue – 2012)

Cédric OLIER

INCUBATEUR 2.4 – Rémunération et partage de la valeur dans l’entreprise internationalisée

Directeur Rémunérations et Avantages Sociaux, Compensation & Benefits Director, Spie ;

Actuaire de formation, Cédric Olier a commencé sa carrière en comme consultant au sein du cabinet E&Y en France puis au Luxembourg.

En 2007, il rejoint le Groupe Alstom pour y exercer différentes fonctions dans la sphère des rémunérations et avantages sociaux avant de rejoindre la société STEF en 2013 où il mettra en place la fonction rémunération et avantages sociaux.

Depuis 2017, il est Directeur Rémunérations et Avantages Sociaux du Groupe SPIE.

Yannick PAGNERRE

INCUBATEUR 2.1 – Quand la négociation dépasse les frontières : l’émergence des accords mondiaux

Yannick Pagnerre Professeur agrégé, Facultés de droit, Université d’Evry

Romain RAQUILLET

INCUBATEUR 2.1 – Faire face aux mutations sociétales : quel besoin pour les relations sociales de se réinventer ?

Romain Raquillet, Directeur de practice stratégie et dialogue social, Lee Hecht Harrison-Altedia.

Il était auparavant Conseiller en charge de la cellule des restructurations et des relations avec les partenaires sociaux auprès de Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat à l’Industrie et de Michel Sapin, Ministre de l’Economie et des Finances. Il a également exercé les fonctions de Conseiller Social auprès d’Emmanuel Macron et, précédemment, Conseiller Entreprises et Restructurations auprès de François Rebsamen, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social.

Udo REHFELDT

INCUBATEUR 2.2 – Quand la négociation dépasse les frontières : l’émergence des accords mondiaux

Politologue, économiste et chercheur associé à l’Institut de Recherches Economiques et Sociales (IRES)

Il est membre du réseau d’experts « Worker Participation in Europe » de l’Institut syndical européen (ETUI) et a enseigné les relations professionnelles comparées à l’Université de Paris-Nanterre. Ses thèmes de recherches sont les relations professionnelles comparées, la négociation collective transnationale et la participation dans les entreprises européennes.

Philippe ROGEZ

ASSISE II – PLÉNIÈRE II – L’entreprise internationalisée : sphère de progrès et de développement.

Avocat associé Droit social – Racine Avocats.

Philippe Rogez accompagne les entreprises (groupes français et étrangers et leurs filiales mais aussi PME et ETI) dans les secteurs de la banque, assurance, pharmacie et logistique industrielle.

Il les conseille notamment en matière de négociation collective et dans le cadre de leurs projets de transformation, en particulier lors d’opérations de cession, fusion, acquisition ou réorganisation.

Philippe a développé une expertise particulière en matière de réglementation financière concernant les entreprises françaises amenées à intervenir sur les marchés de capitaux étrangers.

Jean-Christophe SCIBERRAS

ASSISE II – PLÉNIÈRE II – L’entreprise internationalisée : sphère de progrès et de développement.

Directeur des Relations Sociales et de l’innovation sociale Groupe, DRH France, Groupe SOLVAY.

Jean-Christophe Sciberras est, depuis le juin 2012, DRHFrance et des Relations sociales du Groupe SOLVAY.

Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, il est également titulaire d’une Maîtrise de Sciences économiques de l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, d’une maîtrise de Droit Public de l’Université de Paris 2 Assas et d’un D.E.A de Droit Social de l’Université de Paris-Nanterre. Il est diplômé de la London Business School (Executive business program).

Il a été l’adjoint à l’attaché commercial de l’Ambassade de France à Atlanta (USA) de 1981 à 1982.

Il a également été pendant cinq années Inspecteur du Travail (1983-1988) puis conseiller au tribunal administratif de Versailles, rapporteur puis commissaire du gouvernement (1989-1991).

De 1991 à 1993, il a rejoint le Ministère du Travail, de l’emploi et de la formation professionnelle en tant que conseiller technique au Cabinet du Ministre.

En 1994, il rentre chez RENAULT où il a été successivement Chef du service du droit et de la réglementation du travail, Directeur des Relations Sociales Groupe, DRHet des Affaires Juridiques du Mercosur, basé au Brésil, et enfin DRH des Centres d’Ingénierie France.

En 2008 et 2009, il était DG Adjoint de Pôle Emploi, chargé des Ressources Humaines.

En juin 2009, il entre chez RHODIA en tant que DRH France et Directeur des Relations Sociales Groupe.

Il enseigne actuellement les Relations Sociales à Sciences Po Paris.

Il a remis plusieurs rapports au Gouvernement : « Le travail économiquement dépendant : quelle protection ? « (2008) ; « La lutte contre les discriminations » (2015) ; « Pour une clarification du bulletin de paie » (2015). Il a été facilitateur dans les Grandes conférences sociales de 2013 et 2014.

Jean-Christophe Sciberras a été Président de l’Association Nationale des DRH de 2010 à 2014. Il est chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Benoît SERRE

ASSISE I – PLÉNIÈRE I – L’entreprise responsable : du mirage à la réalité ?

Benoît Serre, Vice-président Délégué, ANDRH.

Benoit Serre a débuté sa carrière en 1995 chez Ernst & Young avant d’être engagé dans le Groupe IGS.

Il est ensuite recruté en 2003 chez Leroy Merlin France pour occuper le poste de Directeur de l’Université d’entreprise où 9000 stagiaires par an l’attendent, puis prend le poste de Directeur des Ressources Humaines (2006-2011) en Russie où il sera en charge de 25 sites et de 8000 collaborateurs.

De retour en France, il rejoint le Groupe Macif en 2012, et occupe actuellement le poste de Directeur Général Adjoint en charge des Ressources Humaines et de la communication Interne du Groupe.

Il est également depuis 2015, vice-président délégué de l’ANDRH (l’Association Nationale des DRH) et conférencier RH.

Matthieu TORDEUR

INCUBATEUR 1.2 – Quand la transition écologique s’empare de l’entreprise : appréhender le changement

Aventurier, membre de la Société des Explorateurs Français.

Matthieu Tordeur est un aventurier membre de la Société des Explorateurs Français et ses aventures l’ont mené dans plus de 90 pays. Il est le premier français et le plus jeune au monde à avoir rejoint en solitaire le pôle Sud à skis, sans assistance, ni ravitaillement. Il a fait le tour du monde au volant d’une 4L pour promouvoir la microfinance, couru 6 marathons d’affilée dans le désert du Sahara, le marathon de Pyongyang en Corée du Nord, traversé deux fois l’Europe à vélo et l’Atlantique en voilier. Ne voyageant jamais sans son appareil photo, il documente ses aventures en livres et en films. Matthieu est l’auteur de 4L, Un tour du monde du microcrédit et à l’origine de deux documentaires : Microcrédit en 4L, Un tour du monde du microcrédit et Objectif Pôle Sud (52 min).

Hélène VALADE

ASSISE I – PLÉNIÈRE I – L’entreprise responsable : du mirage à la réalité ?

Directeur du Développement Durable, Suez.

Hélène est Présidente de l’Orse (l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises), membre des Conseils d’administration du Comité 21, de la Plateforme RSE et du C3D, membre du Conseil scientifique du CNRS.

A la tête de 42 depuis octobre 2018, elle s’attache, dans un environnement d’excellence, à développer aussi bien les compétences techniques des étudiants que leurs soft skills tels que la bienveillance, l’éthique, le sens critique, la créativité ou encore l’empathie.

Sophie VIGER

INCUBATEUR 1.4 – La diversité, vecteur d’enrichissement et challenge pour l’entreprise

Directrice générale, Ecole 42.

Sophie est une passionnée de culture geek depuis sa plus tendre enfance. Elle est parmi les premières joueuses de jeux de rôle en France en 1981 et se voit la même année, à 7 ans, offrir un ZX-81. Dès l’âge de 10 ans, elle apprend le langage de programmation BASIC et se prend de passion pour toutes sortes de jeux (vidéos, plateaux, réflexion, etc.) ainsi que pour les univers de la science-fiction et de l’heroic fantasy.

Membre de nombreuses ONG et administratrice de #JamaisSansElles, un mouvement en faveur de la mixité, elle est très engagée dans les sujets sociaux. Grande partisane de la pédagogie par projets, Sophie a été développeuse indépendante, professeure de programmation informatique, directrice de la Web@cadémie, du Samsung Campus et de la Coding Academy by Epitech.

A la tête de 42 depuis octobre 2018, elle s’attache, dans un environnement d’excellence, à développer aussi bien les compétences techniques des étudiants que leurs soft skills tels que la bienveillance, l’éthique, le sens critique, la créativité ou encore l’empathie.

Thomas XANTIPPE

INCUBATEUR 1.4 – La diversité, vecteur d’enrichissement et challenge pour l’entreprise

Secrétaire général, Association Les Assises du Droit Social.

Après un master II de droit social obtenu au sein de La Sorbonne, Thomas Xantippe débute son activité au sein du milieu libéral en tant que juriste collaborateur en accompagnant des clients sur le volet social de leurs opérations de restructuration, en contentieux et en conseil. Attaché aux missions et valeurs de service public, il rejoint la direction du dialogue social de France Télévisions, entreprise alors en pleine mutation, où il participe activement à la négociation d’un statut collectif commun à l’ensemble de ses collaborateurs issus de sociétés distinctes ainsi qu’aux projets structurants de réorganisation tels que la création de la chaîne d’information franceinfo ou la digitalisation de l’information. A la suite de ses missions au niveau corporate, Thomas Xantippe se projète sur des fonctions de management RH, particulièrement auprès des journalistes et l’accompagnement de projets au sein du réseau régional de France 3, puis de la Rédaction nationale de France Télévisions.

En 2018, il participe à l’équipe fondatrice de l’association Les Assises du Droit Social dont il est aujourd’hui le secrétaire général, aux côtés de Benoît Girardin et Pascale Lagesse, respectivement président et vice-présidente de ce nouvel acteur de la planète sociale. En mai 2019, il contribue à la conception et au lancement d’un nouveau rendez-vous : Les Petites Assises. Ces conférences saisonnières à destination d’un public RH, syndical, étudiant et managerial visent à approfondir les questions sociales du moment autour de figures emblématiques, dans un fort esprit de pluralisme et d’interactivité.